Qui suis-je

   Je conçois les pratiques de l’hypnose et du magnétisme comme une façon d’accompagner la personne dans le changement vers un mieux-être. Ces pratiques mobilisent différents types d’énergies. Mon but est d’aider à mieux canaliser ces énergies et d’amener la personne à prendre conscience de ses propres capacités à évoluer.

   Ma vie professionnelle est jalonnée par l’exercice d’activités pédagogiques visant ce 2014-08-14 10.22.51but d’accompagnement vers une meilleure connaissance de soi en vue d’un mieux-être.

   D’abord dans des cadres conventionnels : après une formation supérieure en lettres, j’ai en effet enseigné en lycée avant de m’orienter vers la pratique artistique du travail de la terre (modelage et poterie). J’ai exercé cet art à titre personnel et je l’ai enseigné aux adultes et aux enfants dans le cadre de mon atelier. Comme je l’ai vécu à titre personnel, j’ai constaté chez mes élèves que l’apprentissage amenait à une découverte de soi-même et de ses capacités.

   J’ai ensuite pu approfondir mon goût pour le toucher et le travail sur la matière « vivante »  à l’occasion de formations intensives au massage ayurvédique (Centre de yoga Soleil d’Or, 75 013 Paris). Cette première rencontre avec une pratique manuelle et énergétique m’a donné envie d’en savoir plus : magnétisme, qi gong, reiki, hypnose… J’ai d’abord utilisé ces pratiques à titre personnel, pour me mettre à l’écoute de mes propres besoins.

   J’ai pu expérimenter de manière plus systématique ce qui m’apparaissait comme une évidence depuis toujours. Ayant étudié, pratiqué et goûté la musique depuis mon enfance, j’ai eu en effet très jeune l’occasion de connaître des états de transes ou d’extases musicales. Par ailleurs, à travers une relation particulière à la nature et à tout ce qui la compose, formes, couleurs, éléments, … j’ai comme tant d’autres éprouvé le sentiment d’être en adéquation avec le monde.

   Ces moments « magiques », mais aussi d’autres expériences, des lectures, des rencontres… m’ont amenée à ce constat qu’il existe plusieurs niveaux de réalité auxquels des états modifiés de conscience naturels permettent d’accéder. Il m’est aussi apparu que ce que je goûtais dans la musique ou dans la nature était une des innombrables manifestations de l’énergie, ce mouvement dont dépend la vie.

   Considérant les différents niveaux de réalité, du plus matériel au plus subtil, il m’a semblé une évidence que je devais affiner ma perception des énergies pour pouvoir travailler avec elles.

   Plusieurs cycles de formation en hypnose et en magnétisme m’ont permis d’apprendre à mobiliser ces ressources pour mettre ma pratique au service des autres. Les bases techniques de l’hypnose ericksonienne étant acquises, j’ai opté pour une forme d’hypnose davantage tournée sur l’évolution de la personne à travers la succession de prises de conscience d’elle-même et de ses propres capacités de transformation : l’Hypnose Humaniste, enseignée à l’IFHE par Olivier Lockert et Patricia d’Angeli (Thérapie Symbolique Avancée).

   Dans une même optique d’ouverture de conscience et après d’autres expériences de formation en magnétisme, j’ai choisi de suivre l’enseignement « sur mesure » de Stéphanie Laurent pour la qualité de l’écoute et du respect qu’elle porte à la personne, dans tout son être, physique, psychique, émotionnel.

   Attentive aux besoins et aux attentes de ceux qui viennent vers moi, je suis convaincue que l’hypnose, avec le travail en état de conscience modifiée, et le magnétisme, par le travail avec les énergies, rendent accessible ce qui était – ou était devenu – inaccessible. Hypnose et magnétisme redonnent à la personne un pouvoir sur sa propre vie.

 20150802_194107